Slider

TheColorGrey, le hip hop belge façon anglo-saxonne

TheColorGrey est un chanteur-rappeur-compositeur-producteur belgo-congolais, originaire d’Anvers. Son son harmonieux et chanté en anglais combine vibes décontractées, flow carré, beats onctueux et paroles réfléchies. Sa musique autoproduite est un mélange très personnel de hip hop, de soul, de jazz, de RnB et de pop urbaine aux mélodies touchantes teintées de nuances parfois sombres ou mélancoliques.

>> A lire aussi: TheColorGrey @ Ancienne Belgique (AB Box)

À 13 ans, le jeune Will Michiels réalise ses premières productions et écrit ses premiers textes. Douze ans plus tard, sous le nom de TheColorGrey, il est prêt à secouer le monde du hip hop belge.
En 2015, il fait irruption sur la scène belge en duo avec Woodie Smalls sur “Night Slugs”.

>> A lire aussi: Woodie Smalls, le prodige du hip hop belge

En 2016, son single “Sins” tourne en boucle sur Studio Brussel et devient un des singles les plus tendances dans les charts de musique urbaine et, la même année, il sort son premier EP “Do The Right Thing”, totalement autoproduit. À la fin de cette année, il créé un label indépendant appelé Corner Vibe (un point de vente pour lui-même et d’autres artistes en développement).

>> A lire aussi: Darrell Cole, le hip-hop belge à l’américaine

En 2017,  Will sort son EP “In Between Phases”. Il signe dans la foulée un deal chez Warner Music Benelux et sort son premier album “REBELATION” accueilli aussi bien par les médias que par les radios et les auditeurs. Il est salué à l’unanimité et la presse le décrit comme “le vent frais dont la scène urbaine belge avait besoin”.
Deux ans après nous avoir régalé avec son premier album, TheColorGrey balance le titre “You got To Show Me” un son délicieusement soul / RnB à la sauce 80’s. Le single issu de son troisième EP “For What It’s Worth” devient un tube. Ce n’est pas la première fois que l’artiste de 23 ans montre son amour pour cette époque. Dans le clip très oldschool “Need To Know”, réalisé par Anthony Nti, Grey se mettait dans la peau d’un disquaire qui tente de séduire l’une de ses charmantes clientes.

Cette année, Grey sort “Overcome”, un deuxième album studio dans lequel il propose une musique riche en influences. Inspiré par la culture anglo-saxonne et des artistes comme Anderson. Paak, Kendrick Lamar ou encore D’Angelo. Ce n’est pas étonnant quand on sait que sa jeunesse était bercée de RnB, de musique congolaise et de rock. Dans l’album, comme dans toutes ses compositions, il fait preuve d’une maturité musicale qui témoigne sans équivoque de son talent.

C’est une belle époque pour le hip hop belge et TheColorGrey y joue un grand rôle.

TheColorGrey’s bash:

Please follow and like us:

Laisser un commentaire