Slider

Le rappeur belge Maleck balance “BARBADE”, deuxième single issu de son album à venir, accompagné de son clip coup de poing !

Sur une instrumentale aux allures de berceuse brutale et rythmée, composée par Nota, l’artiste y dresse un parallèle entre la Nature et la nature humaine, dans ce qu’elle a de plus paradoxal : détruire pour mieux reconstruire.

Le clip, réalisé par Gilles Monnat, présente le rappeur dans un climat dystopique, seul, dans une villa ravagée par le temps. Il s’y imagine vivant sa meilleure vie, entouré de ceux qu’il aime.
A travers ses lunettes de survie, on peut apercevoir que cette réalité, aussi belle soit elle, n’est qu’un fantasme. Une fable brutale, réaliste, mais toujours teintée d’un certain optimisme, cher à Maleck.

Maleck est un artiste belge de 27 ans. Dès l’enfance, il tombe dans la passion de l’écriture, sous toutes ses formes. C’est pour lui la plus belle façon de s’évader au quotidien, et c’est de ses expériences personnelles qu’il nourrira sa plume.

Inspiré par les plus grands lyricistes francophones, tous genres confondus, il met un  point d’honneur à ne jamais privilégier la forme au fond.

Aux côtés du groupe Redshift, des beatmakers Nota et Ce2lo, du producteur El Gaouli et du rappeur Youssef Swatt’s, il s’aguerrit en tant que chanteur et rappeur. Il apparaît d’ailleurs sur l’album de ce dernier, ” Poussières d’espoir “, sur le morceau ” S’il suffisait “

En 2020, on le retrouve également sur une compilation du média Backpackerz, aux côtés d’artistes tels que Georgio, Primero ou Doums.

“JUSTE UN TITRE” et “BARBADE” sont issus de son premier album “OEDIPE”, un premier projet introspectif et teinté d’intimité qui arrivera courant mai.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire