Slider

Place à la torpeur de l’été avec le nouveau single de TERRIER, “Rue des Pervenches”

Débarqué par hasard au cours de l’année 2020 avec deux titre repères, “Tourniquet” et “Traversée Punk”, TERRIER a frappé un grand coup d’emblée. Sa musique : entre chanson urbaine, rock et slam-post/punk. Ses textes : voyages sentimentaux d’un gamin de l’époque, entre la Vendée natale et les sous-sols de Montreuil. Et un décor monochrome : du noir et blanc auparavant et désormais des couleurs.

Fini l’hiver, place à la torpeur de l’été et la clameur des city stades ou des terrains charnus du football amateur. A travers “Rue des Pervenches”, second extrait du 7 titres “Naissance” à venir le 14 mai, TERRIER dépeint sa rue, sa ville et sa région: rue des Pervenches, Landeronde, Vendée.

Et toute sa jeunesse bercée dans le doux souvenir de l’amitié, des virées nocturnes et des matchs de foot du dimanche. Une véritable tranche de vie, marqué par son morceau le plus énergique aux accents de chants de supporter.

Pour les moyens du clip qui l’accompagne, TERRIER est retourné chez lui, siège de son label, et s’est associé avec son équipe de foot et ses potes d’enfance, pour organiser un match comme il s’en passe tous les dimanches: sous le soleil de l’été, mixte, entre générations.

Fini la nostalgie, bienvenu aux souvenirs heureux et allez l’USLSG !

A lire aussi: Clips de la semaine #9

Tourné à Londeronde en juillet 2020 (match de foot) et à Nantes, au Stéréolux en février 2021 (scènes devant l’écran). Réalisé par Julien Peultier (guitariste de Last Train, déjà auteur des deux derniers clips, “L’hiver” et “Traversée Punk”).

A lire aussi: TERRIER nous offre son nouveau titre “L’hiver”, une balade faussement paisible

Please follow and like us:

Laisser un commentaire