NICE de The Carters

The Carters est la collaboration la plus influente de l’industrie du disque, composée des époux Beyoncé et Jay Z. Le duo a sorti son premier album studio en tant que The Carters (Jay Z, de son vrai nom Shawn Corey Carter, marié à Beyoncé, Beyoncé Knowles-Carter), “EVERYTHING IS LOVE”, le 16 juin 2018 sous les labels Parkwood Entertainment, Sony Music Entertainment, S.C Enterprises, et Roc Nation.

Avant de collaborer sur cet album, Jay Z et Beyoncé avaient réalisés ensembles deux tournées mondiales intitulées ‘On the Run Tour’ (2014) et ‘OTR II’ (2018) et avaient également sorti de nombreux autres projets, comme “’03 Bonnie & Clyde” ou encore “Crazy in Love”. Ces deux titres phares du couple sont considérés comme la phase lune de miel de leur carrière mutuelle.

En effet, “EVERYTHING IS LOVE” s’agit clairement de la troisième partie de leur trilogie amoureuse. Après avoir respectivement sortis “Lemonade” (Beyoncé); album sorti en 2014 dans lequel des révélations d’infidélité, des sentiments d’amour douloureux et des envies de revanches sont révélés, et “4:44” (Jay-Z); album sorti en 2017 dans lequel le rappeur fait son mea-culpa, vient l’album conjoint affirmant le bonheur retrouvé du couple.

Les deux artistes ont fini par réussir à se rapprocher suffisamment pour montrer leur fissures; lui était un homme qui avait du mal à trouver la maturité et elle, une femme qui cherchait la clarté. “EVERYTHING IS LOVE” est un testament sur comment un amour compliqué a survécu grâce à la réflexion sur soi, au compromis et à une honnêteté impitoyable. Le couple au pouvoir par excellence a réapparu pour rabattre tout le monde (haineux, maîtresses, l’Amérique elle-même) tout en offrant un spectacle de romance et d’opulence comme une relation sexuelle maquillée sur de l’argent. On peut le caractériser de brillant et glorieux car il célèbre à merveille leur mariage et leur réussite.

L’excellent “NICE” en est la preuve.

Dans ce morceau, comme dans tout l’album, Beyoncé met de côté le chant et rap lourdement. On l’entend ici: “my success can’t be quantified / If I gave two fucks about streaming numbers, would’ve put Lemonade up on Spotify / Fuck you, fuck you, you’re cool, fuck you, I’m out!”

Plus fierce que jamais, Beyoncé remet les pendules à l’heure concernant la sortie de son dernier album solo “Lemonade”, qui n’était proposé que sur Tidal (plate-forme musicale appartenant à Jay Z) à sa sortie. Une exclusivité qui avait beaucoup fait grincer des dents et qui avait été vue comme une mauvaise stratégie commerciale de la part des spécialistes du marché. La réponse de la popstar? « Fuck you ».
Ce sentiment d’arriver au-dessus des autres (‘Lemonade’ a explosé les records de ventes et est l’album le plus vendu au monde après “Thriller” de Michael Jackson) est encore meilleur après s’être battu pour y arriver. Et comme dit Beyoncé: “I can do anything”.

Retrouve ici la playlist de toutes mes perles:

Please follow and like us:

Laisser un commentaire