Guts, le diffuseur de musique bonne pour nos âmes

Guts, pseudonyme de Fabrice Henri, est un beatmaker et producteur de hip-hop et de funk français. A 47 ans, il comptabilise cinq albums solo (“Le bienheureux” en 2007, “Freedom” en 2009, “Paradise for All” en 2011, “Hip Hop After All” en 2014 et “Eternal” en 2016), un EP (“Stop Violence” en 2017) et de nombreuses collaborations.
En effet, il fait partie des membres fondateurs d’Alliance Ethnik dont il assure la production pendant une décennie. Il travaille également avec Big Red de Raggasonic, les Svinkels, les Sages Poètes de la Rue, Common, De La Soul, ou encore Rahzel des The Roots.

Depuis que le hip hop est entré dans sa vie par effraction, quelque part dans les années 80, Guts lui a consacré tout son temps et son énergie. Ciselant pour lui des milliers de samples, passant des nuits à la recherche du beat parfait ou de la mélodie justement calée, le regard dirigé vers l’Ouest, en direction du Bronx.

En solo depuis 2007 et son album “Le Bienheureux” (Wax On Records), il a ensuite élargie sa palette musicale avec “Freedom”, un disque plus sombre mais aussi plus construit sorti sur son propre label Pura Vida. Exilé à Ibiza, c’est depuis son île des Baléares qu’il publiera en 2011 “Paradise For All”, sur le label qui est encore à ce jour le sien, Heavenly Sweetness. “And The Living Is Easy”, “I Want You Tonight”, “Brand New Revolution”: chacun des albums recèle un titre devenu depuis classique.

En 2014, Guts s’envole outre-Atlantique enregistrer son nouvel album. De ces sessions studios New-Yorkaises avec Patrice ou encore Coddy Chesnutt, naît son quatrième album studio “Hip Hop After All”, album en forme de déclaration d’amour et de remerciements éternels. Celui-ci est décrit comme exigeant, ouvert et raffiné. L’album rencontre un franc succès et plus de dix morceaux sont mis en avant.
On retrouve parmi ceux-ci; “Want It Back” (feat. The School Voices NYC et Patrice), “Hip Hop First Of All”, “Go For Mine” (feat. Tanya Morgan), “It’s Like That” (feat. Dillon Cooper) et “Enlighten” (feat. Cody ChesnuTT et Murs).

Repoussant sa perpétuelle exploration musicale pour aller vers l’électro-funk, l’afro-disco, le jazz spatial, Guts ne s’est rien interdit pour composer “Eternal”, album qui sort en 2016, résultat d’une distillation créative entre les membres du live band de Hip Hop After All et les nouveaux éléments Tanya Morgan et Lorine Chia.

C’est avec cet effectif que Guts va quadriller un nombre conséquents de scènes et de festivals, puis, finalement, en redessiner les contours. Leron Thomas, Lorine Chia et Von Pea céderont respectivement leurs fauteuils à Wolfgang Volburn, Mary May et Beat Assailliant, et c’est aux commandes de ce groupe nouvelle génération qu’il sortira sa dernière création en 2017, son EP “Stop The Violence”.

Guts’s bash:

Please follow and like us:

Laisser un commentaire