Slider

Anotherclock de Parcels

Amis depuis le lycée, Jules Crommelin, guitariste, Noah Hill, bassiste, Anatole Serret, batteur, Patrick Hetherington et Louie Swain, aux claviers forment le groupe Parcels depuis 2014. Originaires de Byron Bay en Australie, ils sont basés à Berlin où ils ont signés sur le label français Kitsuné.

Tous âgés de 20 ans à peine, ils tirent leur richesse sonore d’un large panel musical aux influences variées. Parmi les groupes qui les ont marqués et inspirés on retrouve aussi bien du rock comme les Rolling Stones ou les Beach Boys, que de la musique alternative comme Gorillaz, ou même de la French Touch comme L’Impératrice ou encore Justice.

Avec leur look vintage et un groove qui décoiffe, on peut dire que Parcels libère les corps. Patrick Hetherington explique: “Notre objectif est simple : composer des sons qui puissent faire pleurer de bonheur. Côté textes, nous exprimons des sentiments et des sensations assez simples. On parle d’amour et de sincérité, de drogue ou de voyage, sans jamais être très concrets. On veut que tout le monde puisse s’identifier”.

En 2015 et 2017, ils sortent respectivement leurs deux EPs “Clockscared” et “Hideout”. Ils se font d’ailleurs repéré par Daft Punk lors de leur première prestation live en France. S’en suit la collab de leur premier single “Overnight”. Leur premier album “Parcels” sort en septembre 2018. Le disque électro-funk est fun, sophistiqué et aérien. On y retrouve un melting pot sonore qui caractérise le groupe et qui le rend hyper d’actualité.

“Anotherclock”, single issu de leur premier EP, sort en 2016. Morceau aux sonorités rétro-pop ensoleillées et aux rythmes syncopés. La ravissante guitare dans l’introduction, les bass énigmatiques, la batterie au rythme très serré qui maintient le tout ensemble et la façon dont les cinq d’entre eux s’enferment dans un groove démontrent un talent indéniable comparable à Fleetwood Mac dans les années seventies. Mélange de old rock et de disco / funk qui nous donne juste envie de danser…

Hip Hip tracks’s playlist:

Please follow and like us:

Laisser un commentaire