Action Bronson, de la bouffe aux bons beats

Figure centrale du hip-hop US, Action Bronson (Arian Asllani) est un rappeur new-yorkais de 35 ans qui est initialement chef cuisinier de renommé. Il a d’ailleurs animé une mini web-série culinaire aux vapeurs hip-hop, filmée à l’arrache, “Action in the kitchen”. Finalement motivé par son autre passion, le rap, il affute sa plume et son flow en-dehors des fourneaux, avec Meyhem et Jay Steele. Le trio s’appelle The Outdoorsmen et lâche sa première mixtape en 2007, “Last of a Dyin’ Breed: Volume 1”.

En 2011, suite à un accident en cuisine, Action est forcé d’arrêter le métier de cuisinier et se voue entièrement à la musique. La même année, il sort “Well-Done”, un album collaboratif avec Statik Selektah et “Dr Lecteur” dans lequel Tommy Mas, son producteur, découpe des samples jazz, funk, blues et soul, pour concocter ses beats, bruts et rétro. Lui y impose son flow musclé, sa voix rocailleuse, légèrement pincée, et son écriture singulière, remplie de punchlines culinaires: “Rims spin just like spaghetti on the pasta fork” (“Mes jantes tournent comme des spaghettis autour d’une fourchette”).

En 2012, il signe au label Warner Bros. Records, puis chez Vice Records. Il publie de nombreuses mixtapes, comme “Rare Chandeliers” (2012) avec le producteur américain The Alchemist, et “Blue Chips 2” (2013) avec le producteur Party Supplies, avant de publier son premier EP intitulé “Saaab Stories”, avec Harry Fraud, en 2013.
Bronson impose son approche moderne du rap classique; biberonné au rap new-yorkais des nineties, sa musique en porte incontestablement les stigmates tout en sonnant avant-gardiste dans le même souffle.

Il se ballade entre old school et modernisme, collabore avec des producteurs de légende comme The Alchemist, DJ Premier ou Statik Selektah, et d’autres plus frais comme Mark Ronson et Party Supplies. Il mélange et agite tout ce beau monde (excepté DJ Premier) sur son troisième et excellent album studio, “Mr. Wonderful”, sorti en mars 2015.

Sur cet album, l’imaginaire légèrement absurde est porté par une musique-ovni où s’entremêlent hits, beats à la fois chill, jazzy ou soulful, sonorités boom-bap, riffs de guitare eigties, blues rétro-psychédélique et balades de pop-rock. Il mixe le neuf et l’ancien pour en faire un doux mélange super moderne.

En 2017 et 2018, il sort respectivement deux nouveaux albums “Blue Chips 7000” et “White Bronco”.
On peut dire que sa musique, comme sa vie, a le goût de la folie, est drôle et récréative. Et comme Bronson a plusieurs casquettes, son rap aussi: des références kitschissimes à la pop-culture, entre vedettes de seconde zone, célébrités déchues, sportifs obscurs et navets cinématographiques.

Action Bronson’s bash:

Please follow and like us:

Laisser un commentaire