Slider

L’appel à projets du Fund Belgian Music est ouvert ! #fundthefutureofmusic

Annoncé en juin dernier, le fonds de soutien a lancé son premier appel à projets ce vendredi 16 octobre.
Les musicien.ne.s qui ont dû annuler des activités à cause du coronavirus se voient enfin offrir l’opportunité d’obtenir un soutien financier pour relancer leur projet musical !

Ne dites plus “Belgian Music Fund” mais bien “Fund Belgian Music”C’est en effet avec ce nouveau nom que s’entame le nouveau chapitre de cette initiative conjointe de Facir, Galm, Sabam for Culture et Playright+ avec le soutien de la Fondation Roi Baudouin. Un nouveau nom qui met l’accent sur la raison d’être de ce projet : un Fonds de soutien, avec un grand F.

De quoi parle-t-on ?  

Fund Belgian Music veut investir dans des projets de relance en apportant un soutien financier aux musicien·nes belges qui démontrent qu’ils ou elles travaillent à relancer un projet dont les activités de lancement ont été annulées à cause du coronavirus.

Imaginé par des artistes pour des artistes, l’appel à projet se veut ouvert à tous les genres musicaux, à la fois pour celles et ceux qui ont dû reporter un enregistrement, une sortie ou une promotion initialement prévu.e, mais aussi pour celles et ceux qui ont dû annuler des événements liés au lancement de leur projet musical (par exemple des concerts).

Concrètement, tout.e.s. musicien·nes belges, en qualité d’auteur.s ou d’interprète.s (solo, groupe ou ensemble) qui souhaitent obtenir une aide financière afin de rendre possible leur ” plan B ” peuvent soumettre un projet sur le site de la Fondation Roi Baudouin.

Comment cela se passe ? 

La date limite d’introduction d’un dossier pour ce premier appel à projets est le 12 novembre 2020. Un jury de professionnels passera en revue chaque dossier et l’annonce des projets sélectionnés aura lieu en décembre de cette année. Ce jury est composé de Marie Paule Wouters, Eric Russon, John Terra, Pauline Leblanc, Cloé Defossez, Patrick Printz, Rrita Jashari et Aya Braem.

Fund Belgian Music soutiendra plusieurs projets dont la demande d’aide financière peut aller jusqu’à 10.000 € par projet. Le financement de ses soutiens sera réalisé par les différentes organisations derrière l’initiative mais le Fund Belgian Music ouvre également la possibilité à toute personne et/ou organisation favorable à celle-ci d’apporter également leur soutien en effectuant une donation sur son site officiel (à partir de 40€, une déductibilité fiscale de 60% est possible au lieu des 45% habituels). Les personnes qui souhaitent participer au Fonds et effectuer un don via La Fondation Roi Baudouin, trouveront toutes les informations ICI.

A travers cette initiative, ce ne sont pas seulement des projets divers et variés que le Fonds souhaite soutenir. C’est l’avenir même de la musique dans notre pays. 

Le Fund Belgian Music en pratique : 
  • Dossier de candidature à soumettre entre le 16 octobre et le 12 novembre sur le site de la fondation Roi Baudoin.
  • Le contenu du dossier doit prouver qu’une activité concrète relative à votre projet musical était effectivement en développement avant la date du 13 mars 2020, que celle-ci fut annulée à cause du COVID-19, et qu’un plan de relance alternatif concret et professionnel a été élaboré et nécessite un financement supplémentaire. Ce plan concerne des activités musicales (ex. : enregistrement, production, sortie, promotion,…) qui doivent se dérouler avant avril 2021.
  • Le soutien financier ne peut excéder 30% des coûts liés au projet de relance, avec un maximum de 10.000 euros par projet. Cette aide accordée par le Fonds doit être entièrement utilisée pour ce financement supplémentaire.
  • Plus d’informations sur les critères de sélection auprès de Fund Belgian Music et de la Fondation Roi Baudouin. Le jury ne peut être contacté à ce sujet.
PARTENAIRES
FACIR, PLAYRIGHT+, SABAM & GALM
Fabian Hidalgo (FACIR) :
“Un seul fonds pour soutenir toute la chaîne création-production-diffusion, avec une vision à long terme, et tout cela sur le plan national, c’est le meilleur moyen de renforcer le secteur musical belge.”Christophe Van Vaerenbergh (PLAYRIGHT+) :
“En tant que société de gestion, PlayRight met en relation des musiciens de toutes générations et de tous genres avec des fans de leur répertoire. Le lancement du FBM est donc une étape logique.”Olivier Maeterlinck (SABAM) :
“Sans auteur et sans artiste, il n’y a pas d’économie culturelle et notre avenir sonne moins bien.”

Tom KESTENS (GALM) :
“Musiciens, fans et entreprises s’associent, pour une scène musicale belge saine et diversifiée. Écrire ensemble l’avenir de la musique et surprendre le monde, nous pouvons le faire.”

Please follow and like us:

Laisser un commentaire