KAYTRANADA, roi du remix et petit génie des studios

Louis Kevin Celestin (né le 25 août 1992), mieux connu sous le blase KAYTRANADA, est un musicien électronique canado-haïtien, producteur et DJ. Il démarre sa carrière en 2010 en tant que Kaytradamus et sort une bonne dizaine de projets. Dès 2013, il commence à mixer sous le nom de KAYTRANADA. Il enchaîne alors les projets: 4 EPs (“Kaytra Todo”, “Kaytranada Remix”, “At All/Hilarity Duff” en 2013 et “Nothing Like U” en 2018), 2 mixtapes (“Supreme Laziness” avec Louie P en tant que The Celestics et “Whatever” en 2014), un album “99.9%” en 2016, sans oublier des prods pour The Internet, Rejjie Snow et Katy B, et des remix pour Beyoncé, Snakehips et Flume.

Avant de parcourir le globe, il se fait connaître de par ses millions de hits, mix et remixes en ligne, notamment ceux de Missy Elliot, BadBadNotGood, Chet Faker et Danny Brown. Il est clairement un enfant de Soundcloud qu’il alimente presque quotidiennement de morceaux aux rythmiques subtiles, entre breakbeat hip-hop au ralenti, zébré de clochettes et tambours de cérémonie vaudoues.

Sa musique est facilement reconnaissable de par son style très particulier et bien à lui. Elle est tissée de références soul-funk, d’envies électro-house et de groove hip-hop, dont il a fait sa signature. Il l’a définit de musique “Hip-tronic”. Ayant été bercé par la culture hip-hop et RnB depuis sa plus tendre enfance (ses parents écoutaient beaucoup les Fugees) et étant fan de house, le Québecois nous montre de multiples facettes. Il refuse d’ailleurs d’être classé dans une seule case tant ses productions piochent dans une ribambelle de genres différents : hip-hop, RnB, soul, musique électronique, le tout influencé par ses racines hawaïennes.

En 2014, le virtuose du disco-funk groovy électronique est invité à mixer à la Boiler Room de Montréal. Il envoie tellement du lourd que la vidéo Youtube atteint aujourd’hui 9 millions de vues et est devenue une incontournable de l’artiste.

En 2016, il sort son premier et unique album “99.9%” dans lequel on retrouve un casting de luxe, qui en dit long sur son ouverture musicale: le duo électro-pop anglais AlunaGeorge, les Suédois de Little Dragon, le rappeur américain Anderson .Paak et enfin le producteur hip-hop et batteur de jazz américain Karriem Riggins. De cet album, deux singles sortent et cartonnent; “Leave Me Alone” ft. Shay Lia et “Drive Me Crazy” ft. Vic Mensa.

En 2017, l’artiste remixe le “Strobelite” de Gorillaz avant de sortir “The ArtScience Remixes EP”. Un excellent projet de huit titres où il remixe “Everything’s Beautiful”, enregistré par le pianiste et producteur Robert Glasper, en hommage à la musique de Miles Davis.

Quelques mois plus tard et arrivé en 2018, il revient avec un nouvel et dernier EP aux petits oignons: trois nouveaux morceaux RnB, imprégnés de son groove habituel, et une face B de deux versions instrumentales. Tout commence avec “Nothin Like U”, le tube de ce maxi. Ty Dolla $ign intervient sur un flow autotuné, dynamité des basses écrasantes. La chanteuse soul Shay Lia avec qui il a déjà sorti “Leave Me Alone” en 2016 prend le relai sur “Chances”, plus posé et mélancolique, avant que ne retentissent les synthés aériens d’“It Was Meant 2 Be”, idéal pour terminer un set en douceur. Un trio d’inédits qui n’est en réalité qu’un avant‐goût de ce qui arrive.

Alors que son dernier album “99.9%” remonte à 2016, le producteur Montréalais a annoncé sur Twitter fin 2018 la sortie prochaine d’un nouvel album, préparé au cours de l’année passée.
“All the other songs will be out next year when im gonna finish this LP i’ve been working on for the past year, stay tuned and much love.”

Kaytranada’s bash:

Please follow and like us:

Laisser un commentaire