Hip Hip playlist #1

Découvre ma moody playlist hebdomadaire.

Et c’est semaine, le rap francophone est à l’honneur pour ouvrir le bal.

1. On commence avec Georgio, rappeur parisien découvert aux côtés de Fauve sur le titre “Voyou”. En 2016, il sort “Héra”, un deuxième album duquel est issu “L’or de sa vapeur rouge”. Morceau dans lequel il démontre sa qualité d’écriture incroyable et son don de jouer avec les mots en nous racontant une histoire. Histoire qui n’a qu’un seul sujet : la vie, sa “source principale d’inspiration”.

2. On continue avec Fixpen Sill, duo français créé en 2009. Adeptes des flows percutants et des productions hauts de gamme, les deux nantais prouvent qu’ils ont de quoi s’imposer comme une valeur sûre de leur génération. “Edelweiss”, morceau éclectique mis à l’honneur, traduit l’état d’esprit qui les animent. Il s’agit d’une fleur qui ‘aussi fébrile qu’elle puisse paraître, est l’un des êtres les plus robustes que la terre n’ai jamais porté’. Une manière subtile de faire comprendre qu’il faudra compter sur eux, sans pour autant griller les étapes.

3. Groupe belge emblématique, La Smala continue d’être aussi active aussi bien en solo (coucou Seyté et Senamo) qu’en groupe avec la sortie l’année passé de “11h59” dont “Maintenant Ou Jamais” produit par Todiefor. Sur une instru plus dansante qu’à leur habitude les 5 rappeurs délivrent une performance de qualité avec toujours ce même amour pour les bêtes de flow et les petits tours de passe-passe lyrical.

4. Et on redescend avec le beat beaucoup plus posé du duo français TripleGo. Sur “Medellín”, on découvre un rap vaporeux et épuré qui nous emmène en voyage sans même devoir bouger…

5. Et en toute simplicité et dans le même registre, on glisse vers L’Or Du Commun, groupe belge montant. Primero, Swing et Loxley nous offrent un “Slalom” lent et planant tout en gardant une vision futuriste. Et cette guitare à la fin…

6. On enchaîne naturellement avec “Viseur”, extrait de “Chocolat”, nouvel opus de Roméo Elvis. La sensation belge a tapé fort avec un album riche en prods dans lequel il s’engage et se renouvèle. La diversité de ses morceaux donne l’envie constante d’en écouter toujours plus! Gros kiff pour celui-ci qui est mon préféré.

7. En restant dans les rois du rap francophone, Nekfeu ne pouvait pas ne pas se trouver dans cette playlist. Et c’est un vieux son à lui que je viens de découvrir (avant 2012)… “Joint de Culotte” à la prod old school et aux paroles sexuelles relativement explicites nous montrent un jeune fennec au flow unique et utilisant des punchlines toujours aussi pertinentes.

8. Issu du collectif et label Bon Gamin, Ichon est un rappeur parisien et pour lui, l’avenir commence “Maintenant”. À la manière d’un Lomepal avec Palpal, il est ici grimé en présentateur, à l’écoute de ses invités, toujours avec la pointe d’autodérision qu’on lui connaît. On retrouve évidemment Myth Syzer à la production.

9. Moka Boka est l’énième preuve que Bruxelles déborde de talent. Le jeune rappeur a le vent en poupe depuis sa révélation à l’évènement “Made in Belgium”, organisé par LeFtO. Après quelques EP et singles, il a sorti l’opus “Pas de pluie, Pas de fleurs”, sur lequel il joue avec des rythmes suaves, des lignes de basse poppy et des textes mélodiques. Jète un oeil à “Sourire”!

10. Et on finit avec Orelsan dont on se souvient tous en 2009, empereur du Junk Rap, volontiers caricatural et attachant mais capable de créer des polémiques jusqu’aux portes du pouvoirs. “Jimmy Punchline” en est la preuve et est toujours aussi bon à écouter.

Retrouve la playlist #1 sur Spotify par ici:

Please follow and like us:

Laisser un commentaire